Sablés, ciel et muffins

Salut les p’tits loups ! Comment ça va ?
Ici, ça va, le blog était un peu passé à la trappe ces derniers temps pour cause de cinéma trop cher et pas le temps d’y aller ! Je suis quand même allée voir les Gardiens de la Galaxie 2 si ça peut vous rassurer ! Comme j’étais un peu triste de voir mon blog à l’abandon, j’ai décidé de partager avec vous mes dernières expériences culinaires.
OLYMPUS DIGITAL CAMERAVoici donc une photo de mes petit sablés que j’ai réalisé en plein mois de mai. Je me suis essayée au glaçage et c’est tout simple, du sucre glace avec un peu d’eau et hop !! Par contre, je ferais sans la prochaine fois, ça sucre énormément. Les sablés étaient délicieux, pleins de bon beurre !
OLYMPUS DIGITAL CAMERAVoici une petite interlude photographique, j’ai pris en photo le ciel alors qu’un orage se préparait. Je trouve cette photo très jolie, d’autant plus que le ciel ne cessait de changer de visage cet après-midi.
OLYMPUS DIGITAL CAMERAPour terminer, voici une photo de muffins que j’ai réalisé hier après-midi. Ce sont des muffins… arc-en-ciel ! Pfiou, ce n’est pas de tout repos à faire et ils sont un peu raplaplas mais ils sont bons. Finalement ce n’est qu’une recette de muffins à la vanille dont la pâte a été séparée six fois et colorée en violet, bleu, vert, jaune, orange et rouge. La prochaine fois que je les ferais, je tenterais un glaçage blanc, pour la surprise !

Sur ce, bon week-end les p’tits loups ! Il y en a qui travaille ce samedi ET ce lundi, comme d’habitude finalement !

La La Land

J’avais envie de voir ce film depuis que la bande d’annonce était passée devant mes yeux. J’aime d’amour les comédies musicales et lorsqu’on me dit que le film a des inspirations qui viennent (entre autres) de Chantons Sous La Pluie mais… surtout… des Demoiselles de Rochefort de Jacques Demy, il fallait absolument que je voie ce film !

la-la-land-2

La La Land c’est un film nommé 14 fois aux Oscars, dans 13 catégories, c’est autant que Titanic ! C’est le deuxième film de Damien Chazelle après Whiplash et on retrouve Emma Stone et Ryan Gosling pour leur troisième collaboration (merci Wiki !). Le film raconte l’histoire d’amour entre un pianiste de jazz et une aspirante actrice, serveuse dans un bar, tout ça à Hollywood. C’est tout simple mais finalement, c’est génial ! Le film débute sur une scène déjà mythique de danse sur une autoroute bondée à Los Angeles puis nous entraine dans un enchainement de chansons et de chorégraphies superbes. Impossible de de ne pas sourire devant ce film ! On ressent la passion de Damien Chazelle pour le jazz à travers le personnage de Sebastian (Ryan Gosling).

LLL d 12 _2353.NEF

Pour moi, ce film mérite toutes ses nominations aux Oscars, autant pour les acteurs que pour la musique, la réalisation et les costumes. Car oui, les costumes sont magnifiques, d’autant plus qu’ils sont très importants dans ce genre de film. Je me rappelle de toutes les robes des Demoiselles de Rochefort, colorés et taillées pour la danse. Il en va de même avec les robes que Emma Stone porte. La musique, j’ai envie de l’écouter en boucle depuis que j’ai vu le film, elle est entrainante et les voix de Ryan Gosling et Emma Stone les porte très bien ! Bon, apparemment c’est les Parapluies de Cherbourg qui ont vraiment inspiré Damien Chazelle mais je l’ai pas encore vu…

Un grand coup de cœur pour moi !

A voir et à revoir

Rogue One : A Star Wars Story

Attention, cet article comprend des risques de spoil. Bonne journée et allez voir ce film !

Alors, mon blog s’appelle Super Héros et Baguettes Magiques mais s’il y a bien autre chose que j’adore en terme cinématographique c’est Star Wars. Je viens de remarquer que je n’avais pas fait d’article sur Star Wars 7, ça m’étonne un peu mais que voulez vous. Je vais donc pouvoir vous expliquer comment et pourquoi Star Wars. Déjà, mes parents sont complétement fans (ou pas loin) et la trilogie fait partie des films qu’on regardait environ une fois par an en famille. Je ne sais plus si j’ai vu la pré-logie au cinéma ou a la télévision, je pense à la télé étant donné que j’avais six ans à la sortie du premier mais je les ai vu pas mal de fois aussi. Star Wars c’est donc un univers que j’adore et dans lequel j’ai été plongée assez tôt. Donc quand Star Wars 7 est sorti j’étais super contente ! On est allés le voir la semaine de sa sortie et je me rappelle des frissons que j’ai eu en entendant le thème d’ouverture.

rogue-one-2

Maintenant que je vous ai parlé de ma passion pour la franchise Star Wars, je vais me concentrer sur Rogue One : A Star Wars Story. Comme son titre l’indique, le film est un spin-off, un dérivé, de l’histoire principale de Star Wars et se déroule entre La Revanche des Siths (le 3) et Un Nouvel Espoir (le 4). Le synopsis est pas facile à faire sans spoiler en fait… En bref, on apprend comment les rebelles se retrouvent avec les plans de l’Étoile Noire dans Un Nouvel Espoir. On y suit donc Jyn Erso et Cassian Andor (j’entendais Cassius dans le film donc pour moi il s’appelle Cassius) ainsi que tout un commando.

On arrive au moment où je vais essayer de vous expliquer pourquoi j’ai adoré le film. Tout d’abord, il faut savoir que Rogue One : A Star Wars Story est un film sombre. Très sombre. Et triste. Ouais. C’est comme ça. Rogue One c’est un film de guerre, dans l’univers de Star Wars. Je l’ai trouvé très bien réalisé avec sa dose de scène de bataille (environ la moitié du film je pense). On comprend les personnages, ils sont bien présentés, on n’est pas perdus, on comprend les tenants et les aboutissants. Pour celles et ceux qui ont lu ma critique des Animaux Fantastiques, vous allez comprendre que j’ai comparé les deux films et tout ce que je n’ai pas aimé dans les Animaux Fantastiques, et bien, Rogue One ne l’a pas fait.

rogue-one

Petit point sur la musique. Dans Star Wars, la musique c’est méga ultra giga important, chaque personnage ou groupe a son thème. C’est tellement important que tout le monde connait le thème de Dark Vador. Du coup, pour Rogue One, toute la musique a changé. Et ça, c’est beau. Après pour l’histoire, elle est bien racontée, on s’attache à ces personnages qu’on découvre et on découvre aussi une histoire logique et liée à Star Wars et ça c’est super. Par contre, j’ai vu le film en 3D, étant donné qu’il n’est diffusé que comme ça à côté de chez nous, et ce n’est pas nécessaire. Donc si vous pouvez le voir en 2D allez-y, ça vous fera moins mal aux yeux !

En bref, j’ai tellement adoré le film que j’ai envie de le revoir, encore et encore.

A voir et à revoir

Encore des cookies ! Mais tout choco !

Trois fois n’est pas coutume, je reparle de mes cookies sur le blog ! Oui, parce que ça doit être la pâtisserie que je fais le mieux, ou au moins, le plus et que j’ai décidé d’innover ! Après avoir mis de la vanille, des noisettes (super bon !), moins de chocolat, plus de chocolat… j’ai décidé de faire des cookies double chocolat. C’est en regardant l’émission de M6, Le Meilleur Pâtissier, émission que j’adoooooore, que l’idée m’est venue. La semaine dernière, une candidate, Chelsea, a fait des « double choc chip cookies », des cookies double chocolat, finalement. J’ai donc retrouvé sa recette et, voyant qu’elle utilisait du cacao en poudre et connaissant une alternative qui consiste à faire fondre du chocolat, fait des recherches pour connaitre la quantité de chocolat à faire fondre pour réaliser mes cookies. Après un calcul en croix… EUREKA !

Cookies Choco 1

Alors, on reprend les quantités présentées dans le premier article, car j’aime partager ! Et on divise par deux, ça faisait vraiment beaucoup trop finalement, après ça dépend combien de plaques de cookies vous voulez faire. Les quantités présentées font une plaque de cookies.

75g de beurre demi-sel, 1 œuf, 100g de sucre roux, 1 cuill. à café d’extrait de vanille liquide, 150g de farine tamisée, 1 cuill. à café de levure chimique, 1 cuill. à café de sel, 50g de pépites de chocolat (que je remplace par des tablettes de chocolats de cuisine que je rape) et 40g de chocolat à fondre (donc, si vous suivez ma logique, 90g de chocolat)

Ce qui change, par rapport à la première recette, c’est que j’ai fait fondre le beurre et les 40g de chocolat ensemble, au bain-marie. Je les ai ensuite ajouté à l’œuf mélangé au sucre.

Cookies choco 2

Ensuite on ajoute la farine, la levure, le sel et enfin, les pépites de chocolat. Une demie heure au réfri puis on fait des petits pattons (voir ci-dessus) et au four à 200°C pendant 10 minutes. Après, ça dépend si vous aimez vos cookies moelleux ou bien cuits, à 10 minutes ils sont moelleux (et la pâte est à peine cuite), donc n’hésitez pas à les laisser 12 ou 15 minutes, en surveillant bien, pour avoir des cookies plus cuits.

Cookies choco 3

Et à la fin, vous avez de magnifiques cookies très bons pour la gouter ! Je les ai goûté avant de faire l’article. Bon appétit !

Les Animaux Fantastiques. .. …….

Alors, mon blog s’appelle Super-héros et Baguettes Magiques, il est donc important que je chronique, au moins, les films de super-héros et de sorcellerie ! Surtout Harry Potter en fait. Je ne sais pas si j’en ai déjà parlé sur mon blog mais j’adore Harry Potter, en livre particulièrement, en film moins mais quand même ! Du coup, je suis allée voir Les Animaux Fantastiques et… j’ai pas trop aimé. Je crois comprendre que pas mal de gens aime ce film mais moi pas.

magical-beast-2

On va commencer du début, le synopsis. Le film commence par l’arrivée de Norbert Dragonneau, le personnage principal, à New York. L’action se déroule longteeeeemps avant Harry Potter, alors que Voldemort n’est soit pas né du tout soit tout petit, et que le grand méchant du moment s’appelle Grindelwald. Donc, ce bon vieux Norbert, qui à l’époque était jeune et n’avait pas écrit son manuel scolaire, arrive à New York avec une valise, magique, pleiiiiiiine de créatures magiques. Mais, à cette époque, les Etats-Unis ont interdit toute possession de créatures magiques et aussi toute relation avec des Moldus / Non-Maj. Voilà, vous savez tout ! Ah oui, mince, l’action principale… Eh ben, euuh… alors, Norbert souhaite se balader discrétement.

Oui, voilà le premier point négatif de ce film, il n’y a pas d’histoire ! Dans Harry Potter à l’école des Sorciers, Harry Potter découvrir que c’est un sorcier, découvre Poudlard et défend la Pierre Philosophale, dans Harry Potter et la Chambre des Secrets, Harry Potter défend Poudlard en danger suite à l’ouverture de la Chambre des Secrets, il se bat avec un Basilic quand même ! Je pourrais continuer pour tous les films de la saga Harry Potter mais dans les Animaux Fantastiques, l’histoire n’est pas clairement visible dès le début du film, ou au moins dans le premier quart d’heure. Du coup, au début, je m’embêtais en me demandant s’il allait se passer quelque chose. Réponse : oui, à la fin. Enfin avant aussi un peu quand même, je suis mauvaise langue.

Dans Harry Potter il y a trois personnages principaux, Harry, Ron et Hermione, des alliés, Hagrid, Dumbledore, la famille Weasley, des ennemis, Voldemort, Drago, les Serpentards. Enfin voilà, les personnages sont introduits petit à petit (et je pense au film là), on s’y fait, on sait qui ils sont. Dans les Animaux Fantastiques, on ne sait pas grand chose de Norbert Dragonneau, c’est pas très grave, on découvre petit à petit des choses sur lui, après il y a un Non-Maj qui l’accompagne, Kowalski (le nom d’un pingouin de Madagascar), il veut ouvrir une boulangerie et puis il y a Tina et sa soeur sauf qu’il y a aussi des personnes qui veulent tuer les sorciers (ouais ouais), les Fidèles de Salem et une enquête menée par Colin Farrell sur la créature qui hante New York. Donc ces trois histoires sont plus ou moins séparées mais le soucis c’est qu’on a l’impression d’arriver en plein milieu d’un truc et que, du coup, la moitié du temps on sait pas de quoi ça parle… Après, j’ai lu les sept Harry Potter, vu les films tout ça tout ça mais comme c’est une histoire inédite, ça change quand même.

magical-beast

(la tête de Colin quand il a lu mon article)

Bon, après les côtés positifs, il y en a quand même, la scène de la valise de Norbert Dragonneau est très bien faite, on découvre les Animaux et c’est joli et sympa et rigolo ! Pareil pour la scène de Central Park ! Mais quand même, je me suis ennuyée devant le film et puis, j’ai eu du mal avec le jeu d’acteur d’Eddie Redmayne ou juste le personnage de Norbert Dragonneau… Du coup, je le conseille pas tant que ça. Surtout que c’est quand même rare que je n’aime pas un film. Mais bon, je vois que les gens aiment bien, donc bon, chacun peut se faire son avis ! 🙂

N'y allez pas

(ou plutôt, allez-y et faites votre avis mais pour moi, c’est surement mieux dans la salle d’à côté)

Photo du mois : Le Silence

Me voila de retour dans cette grande aventure qu’est la photo du mois !! Ayant fini mes études, je retrouve le temps de faire les choses que j’aime, dont prendre des photos. Je réponds donc présente ce mois-ci pour le thème choisi par Sinuaisons : Le Silence.

Mon ukulélé, au repos, pose pour ce mois-ci. Je trouvais intéressant de faire la netteté sur la caisse de résonance, silencieuse lorsque j’ai pris la photo.

N’hésitez pas à aller faire un tour chez les autres participants :
Nicky, Chat bleu, Kenza, Testinaute, Morgane Byloos Photography, Lair_co, J’habite à Waterford, Dr. CaSo, Philae, Tuxana, Wolverine, Pilisi, Estelle, La Tribu de Chacha, KK-huète En Bretannie, Giselle 43, Calamonique, Escribouillages, E, Krn, Xoliv\’, écri’turbulente, Sous mon arbre, Gine, Lilou Soleillant, Renepaulhenry, Brindille, La Fille de l’Air, Alice Wonderland, Cécile, Céline in Paris, Luckasetmoi, Sense Away, The Beauty is in the Walking, Lyonelk, DelphineF, Philisine Cave, Danièle.B, Evasion Conseil, Lavandine83, Eurydice, magda627, Je suis partie voyager, Noz & ‘Lo, Alexinparis, Autour de Cia, Alban, Lau* des montagnes, Mirovinben, Mon Album Photo, Who cares?, Josiane, Mamysoren, Aude, Christophe, Gilsoub, Akaieric, Nanouk, Frédéric, Angélique, BiGBuGS, François le Niçois, Koalisa, Cricriyom from Paris, Sinuaisons, Chiffons and Co, El Padawan, Tambour Major, CécileP, Blogoth67, Champagne, Josette, Lavandine, Laurent Nicolas.

Book review ! Best book of the century ?

la passe miroir

Aujourd’hui je m’attaque à mon dernier coup de cœur littéraire, la quadrilogie de La Passe Miroir, écrite par Christelle Dabos et publiée chez Gallimard. Ce roman est le premier primé par le concours du premier roman jeunesse de l’éditeur Gallimard et il va vous emporter dans un monde fantastique et impitoyable. Une fois ouvert, il devient difficile de le refermer avant de l’avoir fini !

On suit le personnage d’Ophélie, une jeune fille qui a le don de lire le passé des objets et de traverser les miroirs pour voyager. Originaire de l’arche d’Anima, elle se retrouve fiancé à un jeune homme froid, Thorn, et est forcée de déménager au Pôle Nord. Elle y découvre une aristocratie prête à tout pour rester dans la cour de Farouk, esprit de famille capricieux. Ophélie doit prouver à Thorn qu’elle survivra plus longtemps qu’il ne le pensait.

Ce roman est très bien écrit et on se retrouve emporté par la lecture. On s’imagine facilement dans ce monde différent du notre, aux côtés de la Passe-Miroir, Ophélie. Elle incarne la détermination et la force dans un monde qu’elle tente de comprendre. On découvre en même temps qu’elle ce qui régit le Pôle Nord et une fois le premier tome fini, on n’a plus qu’une seule envie, lire le deuxième !! Par contre, pour le troisième, il va falloir attendre, il est encore en cours d’écriture. Ce livre est un énorme coup de cœur pour moi et je remercie ma collègue de me l’avoir conseillé !!

Vous pouvez aller faire un tour sur le site internet de la quadrilogie, administré par Christelle Dabos et aller acheter le livre dans la librairie la plus proche !

Best movie and the last decade : Kingsman

Ça faisait longtemps me diriez vous !! En effet, je ne suis pas allée au cinéma depuis mon dernier article… En même temps, c’était pour voir un excellent film et valait mieux rester sur un bon film ! Blague à part, il y a pleins de bons films qui sont sortis depuis mais c’est peut être l’envie d’aller au cinéma qui m’a plus ou moins désertée. Quand, à côté de chez moi, tout ce qu’on trouve c’est un Gaumont dans un centre commercial qui ne diffuse que des films en V.F, on se dit qu’on peut bien attendre la sortie DVD !! J’ai donc pensé qu’il serait bon, pour ce blog, et pour moi, parce que j’aime bien ce blog, de publier quelques articles sur des films qui m’ont plu !

Kingsman metro

Je vais donc commencer par un film sorti en 2015 et que, comble du désespoir, je n’ai pas vu au cinéma mais seulement en DVD, en 2016. Suite à un second visionnage, voici un petit article pour vous combien ce film me plait !! Kingsman : Services secrets est un film d’espionnage. Pas un James Bond, pas un Mission Impossible, non, Kingsman c’est une organisation indépendante d’espionnage. Nous suivons un jeune homme, Eggsy, un jeune anglais dont le père est mort pendant qu’il effectuait une mission pour Kingsman. Les années ont passés, la mère d’Eggsy vit avec un homme violent et Eggsy est devenu plus ou moins un délinquant.

KSS_JB_D27_02661.CR2

Un jour, Harry Hart propose à Eggsy de rejoindre un programme pour remplacer un membre de Kingsman (en gros). S’enchainent des sélections de plus en plus difficiles pendant que l’agence tente de démanteler un réseau qui enlève des personnes connues. Comme d’habitude, si tout ça n’est pas très clair soit vous regardez le film pour comprendre par vous même, soit vous allez sur Allociné, Wikipédia ou Imdb dont c’est le travail de faire des résumés !!

kingsman-water

Pourquoi ce film est-il un des mes films préférés de ces dernières années ? Et je ne connais pas une personne qui a vu et n’a pas aimé ce film d’ailleurs !! Parce que les scènes d’action sont excellentes, que l’histoire se tient et que le personnage d’Eggsy est quand même assez attachant ! C’est un film qui dure deux heures et jamais je ne me suis ennuyée, pas même une seconde, en le regardant !

Matthew Vaughn est un réalisateur apprécié de Marvel (Kingsman est adapté d’un comics). Il a réalisé le premier Kick Ass et X-men le Commencement avant Kingsman. Et ce sont deux films très bons. En résumé, Kingsman est un film à voir absolument ! Ou à revoir !

A voir et à revoir

Captain America : Civil War

Je me suis levée de bon matin en ce jour de repos qu’est le vendredi (oui, je n’ai pas de week-end, mouahahahahahahah) pour aller voir… CIVIL WAR !

civilwarposterimh

Civil War, ou plutôt Captain America : Civil War, est un film que j’attendais depuis la fin de Captain America et le Soldat de l’Hiver, donc depuis 2014, au moins ! Personnellement, j’étais, je suis et je reste team Captain America (oui, Iron Man est un personnage que j’apprécie pas tant que ça). Enfin bref, passons-en au film !

On retrouve Captain, le Faucon (son fidèle bras gauche, aillier, side-kick), Wanda et Black Widow dans une opération contre l’infâme Rumlow qui veut controler une arme biologique (ouais ouais). L’opération se déroule pas super et on retrouve Captain, sa team et Iron Man et sa team (en fait c’est Vision et Iron Patriot) et le général Ross. Ce dernier souhaite contraindre tous les super-héros aux accords de Sokovie, faisant suite aux incidents répétés que les super-héros sément sur leur passage. Captain est pas trop pour (pas du tout en fait), Iron Man est complétement pour et s’ensuit une lutte sans merci entre les deux super-héros et leurs « team ».

On retrouve, avec plaisir, le Soldat de l’Hiver (j’adore ce personnage), Ant-Man (j’ai pas fait d’article sur ce film, mais c’est géniiiiial) et on découvre un troisième Spiderman, et ça, c’est plutôt cool en fait. Je peux certes vous parler des heures durant de ma tristesse de ne pas avoir de film conclusif pour The Amazing Spiderman (Andrew Garfield), mais ce sera, peut-être, sur un autre article ! Enfin bref, le nouveau Spiderman ressemble plus au Spiderman des dessins animés, et ça fait du bien, ça rajoute du fun, de l’humour, de la joie, du rire, à ce film !

Nous avons donc ici un film assez sombre et que je trouve très abouti dans l’univers Marvel, bien plus que Age of Ultron, que je trouve assez pourri en fait. La dualité entre les deux principaux super-héros est crédible et bien travaillée. Je trouve que ce film est un des meilleurs de l’univers Marvel/Avengers (oui, parce que sinon il y a les Gardiens de la Galaxie qui dépassent tout). On passe un bon moment, on réfléchit un peu et on se rend compte que le bien et le mal sont deux notions assez floues.

J’ai beaucoup aimé ce film et j’envisage de confier la réalisation de tous les films (dont Avengers) aux frères Russo ! Parce qu’ils ont aussi fait aussi Captain America et le Soldat de l’Hiver. Et je découvre en live qu’ils vont faire le prochain Avengers !! Oh joie !

Cap_America_S.H.I.E.L.D

Et, parce que vous me semblez sympathique, une vieille photo du Captain dans Captain America et le Soldat de l’Hiver.

A voir et à revoir

Batman vs. Superman

Avoir un blog et ne rien écrire dessus, tel est mon cas actuellement. Mais avoir un blog intitulé : « Super-héros et baguettes magiques » et laisser passer la grosse sortie superhéroïque du moment ?! Non, je le refuse !

Attention : cet article peut spoiler le film, comme d’habitude

Batman-V-Superman-Armored-Batsuit-Costume-Comic-Con

Je suis donc allée voir Batman vs. Superman, dernier film de super-héros de l’univers DC Comics ! J’ai refusé de lire toutes les critiques, les articles, tout ! Sauf que, bien sur, quelques bribes non glorieuses me sont parvenues. Après, qu’est-ce que j’attendais de ce film ? Au vu du Superman de Zack Snyder, pas grand chose. Zack Snyder, c’est ce réalisateur qui a réalisé Watchmen, le meilleur film de super-héros de tous les temps, Sucker Punch, pas vu, 300, THIS IS SPARTA et du coup, Batman vs. Superman. Alors, du coup, j’avais un peu peur, mais un peu hâte. Enfin bref, je suis allée au cinéma, avec mon copain.

Alors, tout d’abord, c’est l’histoire de Batman et de Superman APRES Man Of Steel. Donc, je ne me rappelais pas de Man of Steel mais bon, c’est pas bien grave. Donc, on voit Batman, dont l’entreprise a été toute pétée par Superman (et Zod mais bon). 18 mois plus tard, Batman est ultra rancunnier et il en veut, il devient cruel (on a droit au vrai Dark Knight si je me rappelle bien des comics, mais ne m’en voulez pas si je me trompe 😉 ), tout ça, tout ça. Superman, de son côté, est accusé de tout un tas de morts et son action est mise en doute. Tout ça étant tout ça, Lex Luthor est un psychopathe qui veut contrôler Superman.

Batman-V-Superman-Trailer-Fight-Heat-Vision

(image de piètre qualité, j’en suis désolée)

Du coup, un film très psychologique, avec des flash-bacs en masse, on revoit pour la quatrième (?) fois la mort des parents de Batman (mais ça vaut le coup en 3D !). Je vois beaucoup de critiques négatives mais, personnellement, j’ai bien aimé, particulièrement grâce à Gal Gadot et à son super personnage de Wonderwoman qui pète tout (franchement, meilleure superhéroïne de tous les multivers !). Lex Luthor, joué par Jesse Eisenberg (un de mes acteurs préférés depuis ce film très contesté qu’est Social Network mais que j’aime bien), est ultra ultra travaillé et impressionnant et, waouh ! Superman est superman mais en mieux quand même, Batman, par Ben Affleck qui a joué un « mauvais Daredevil » (j’ai pas vu le film), est beaucoup plus psychologique, méchant, cruel, humain finalement, et ça fait du bien !

En gros, des super-héros à l’histoire poussé, peu d’action mais de la grosse action, des ralentis ultra lents qui sont la signature de Zack Snyder, et vous avez un bon film de super-héros !

A voir et à revoir