Cette semaine, je suis allée voir deux films que j’attendais depuis fort longtemps. Tout d’abord, dans l’ordre de visionnage, Asterix et le domaine des Dieux, réalisé par Louis Clichy et Alexandre Astier. Pour ceux qui (ne le) savent pas, Alexandre Astier c’est le monsieur qui a créé la série Kaamelott, qui en a fait rire plus d’un ! Bref, en découvrant, il y a plus de six mois, qu’il allait s’attaquer au prochain Astérix, je n’avais qu’une envie, le découvrir.Asterix

Le dessin animé est adapté de la bande dessinée du même nom. On retrouve Asterix, Obelix et tout le monde dans le village d’Armorique à côté duquel, César projète de bâtir le Domaine des Dieux, un immense centre de vacances pour romains. C’est amusant et joli, on retrouve des références à la série Kaamelott, que ce soit au niveau des répliques que des voix. Petit conseil, n’allez pas le voir en 3D, ça n’ajoute rien et l’image est assombrie, comme d’habitude. Et, pour moi, le meilleur reste et restera Astérix et Obelix : Mission Cleopatre !

A voirLe deuxième film de la semaine, vu à 21h20 et donc terminé à 0h10, est Interstellar. C’est le dernier film de Christopher Nolan, le réalisateur de Inception, Le Prestige mais également Batman / The Dark Knight. Comme j’aime bien ce qu’il fait habituellement et que j’aime aussi Matthew McConaughey, j’avais bien envie de voir ce film. Ca se passe dans un futur proche, où la Terre est envahie par la poussière et où il est impossible de cultiver à peu près tout sauf le maïs à cause du mildiou. Cooper, joué par Matthew McConaughey, est un ancien pilote de la NASA, reconverti en temps que cultivateur. Il élève ses deux enfants aidé par le père de sa femme décédée et est engagé, au bout d’une heure de film, dans une exploration interstellaire, visant à trouver une planète sur laquelle vivre.
interstellarJ’ai trouvé les acteurs et actrices bons mais je dois dire que j’ai pas tellement apprécié le film. Je pense sincèrement que Christopher Nolan s’est drogué lors de la rédaction du scénario. J’y réfléchis encore et toujours et, non, vraiment, il aurait du s’abstenir. J’ai tout de même apprécié les phases d’exploration dans l’univers, bien qu’un peu flippant, mais ça c’est moi, j’ai la peurite aigüe. La psychologie des personnages et le what the fuck final ne m’a pas du tout plu. Il y avait mille et une manière de terminer correctement ce film, mais bon, que voulez vous… Je tiens à dire que mon copain a adoré le film, il faut dire qu’il adore tout ce qui touche à l’exploration de l’univers.

N'y allez pas