C’est sur les conseils de mon frère et après avoir regardé la bande d’annonce que j’ai eu envie d’aller voir ce film. Pride, c’est l’histoire véritable d’un groupe de gays et de lesbiennes qui décident, lors d’une Gaypride londonienne, d’aider les mineurs. Ca se passe pendant les années 80, des années qui ont vu les mineurs faire une grève impressionnante contre la fermeture de leurs mines et face à la dame de fer, Margaret Thatcher. Ce sont deux groupes oppressés, l’un l’est toujours, quand on voit ce qui va se passer demain, l’autre a depuis disparu. Dans le film, on voit Mark, Joe, Mike et Sian, pour n’en citer que quatre, collecter de l’argent dans des sceaux marqués de L.G.S.M. (Lesbians and Gays Support the Miners) et tenter, ensuite, de redistribuer cet argent à des mineurs, pour les soutenir dans leur lutte. Ils vont ainsi rencontrer des habitants d’un village gallois, des personnages étonnants.
movies-pride-still-11Je n’en dirais pas plus, le film vous montrera la suite. J’ai trouvé le film excellent, très bien joué, par des acteurs et actrices anglais·e·s magnifiques comme Bill Nighy, un de mes acteurs favoris, Imelda Staunton, qu’il fait bon de voir dans un autre rôle que la terrible Ombrage de Harry Potter, Paddy Considine, acteur dans le dernier Pub avant la fin du monde, et j’en oublie ! Pour les fans de la série Sherlock, Andrew Scott alias Moriarty, joue dans le film.

Je pense que ce film peut, pour ma part, compter dans les meilleurs de l’année et, dans la salle de cinéma où je me trouvais, je ne suis pas seule à le penser. Avant de rentrer m’asseoir, j’ai un petit peu discuté avec une fille qui m’a dit adorer le film et venir le voir une deuxième fois et, pendant le film, derrière moi, quelques hommes riaient très fort, ce qui n’était pas gênant, et on même applaudit au générique, ce qui est amusant et, de mémoire de cinéphile, je n’ai du le voir que deux ou trois fois, alors que le casting était absent. Bref, c’est un excellent film, à voir et à revoir, j’en suis sure !

A voir et à revoir