Ce mois-ci, je ne suis pas allée beaucoup au cinéma. Je n’ai vu qu’un seul film pour le moment, alors que j’avais prévu d’en voir une dizaine. Mais l’absence de cinémas UGC, et donc l’abandon de ma carte illimité, couplé avec un tarif étudiant de 8€, et un tarif réduit pour l’achat d’une carte à 20€, à 5,50€, font que je ne cours pas au cinéma comme j’y courais en région parisienne. Car oui, j’ai déménagé (je me rends compte que j’en ai pas parlé sur mon blog) à Aix-En-Provence, pour mes études. Bref, cette semaine, le Cézanne, le plus gros cinéma de la ville, accueillait Julien Neel pour la présentation, en avant-première, de son film : Lou !

Lou, c’est d’abord une bande dessinée qui compte six tomes et publiée depuis 2004, ça fait donc dix ans. Je me rappelle pas très bien de comment j’ai découvert la série, mais je suppose que c’est via Méga Tchô que ma maman m’achetait lorsque je partais en colo et qui contenait surement quelques pages de Lou. Au centre aéré ou à la bibliothèque, il est probable que j’ai lu quelques tomes mais j’ai également regardé à la télévision quelques épisodes de l’adaptation en série animée. Mais tel n’est pas le sujet de cet article ! J’ai découvert que la bande dessinée faisait l’objet d’un film dans le RER parisien, où, sur ces beaux écrans publicitaires dont s’est doté les stations du RER C (et surement les autres, je suis pas allée vérifier), on avait les affiches de Lou, avec le haut de la tête des personnages et un lien vers l’internet. Ma réaction fut de me dire : « Quoi ? Une adaptation ? Mais où sont-ils allés tirer cette idée ! Et en film, avec des acteurs ?! » C’était sans savoir que Ludivine Sagnier, Kyan Khojandi, une actrice et un acteur que j’adore particulièrement, ainsi que Nathalie Baye, dont je connais moins la production mais bon, quand même !

Kyan Lou

J’apprends plus tard, également, que Julien Neel, le créateur et dessinateur de la série, réalise le film. C’est plutôt rassurant, je me dis que l’adaptation sera plus fidèle que si les rênes de l’adaptation avait été confiées à quelqu’un de complètement étranger. Pour m’achever, Madmoizelle publie un article dessiné sur le film. Je vais donc voir ce film ! Et je n’ai pas été déçue. Il reprend à la perfection l’univers de la BD, toutes les marques, par exemple, ont été créées pour le film ! C’est un univers décalé mais proche du notre, un univers où il ferait bon de vivre. Les personnages reprennent fidèlement leurs alter-égos dessinés, ce qui est impressionnant également ! Bref, au niveau de l’adaptation, je dirais que c’est un excellent film ! Et au niveau de la réalisation, il est fort sympathique. Les acteurs en tête d’affiche jouent très bien, les enfants aussi, avec, parfois, une petite impression de savoir que la caméra est derrière, mais ça passe !

Ludivine Lou

A la suite du film, Julien Neel et Julien Di Caro (le compositeur du film) ont répondu à quelques questions à propos du film et on a pu entendre une petite fille dire qu’elle s’appelait Lou, ce qui était mignon tout plein, ou une autre demander pourquoi la grand-mère est méchante ainsi que des adultes, au bord des larmes, remercier le réalisateur pour le film. Des questions également sur la musique, sur les dessins que l’on repère au fil du film… Cette séance d’une heure a été suivie par une dédicace, que je ne pouvais louper, j’aime les dédicaces. J’ai donc acquis le deuxième tome, ayant emprunté, il y a une semaine, le premier à la bibliothèque (située en face de l’IUT, je vous en parlerais peut-être un jour). Lors de ma dédicace, j’ai posé quelques questions à Julien Neel, me confortant dans le fait que l’achat du DVD du film sera un bon investissement, étant donné le nombre de références cachées (il y aurait la montagne Ste Victoire, proche de Aix, en fond dans un plan, par exemple) et me révélant qu’il n’avait jamais vu Matt Smith en Doctor Who, et que donc, la référence que certains et certaines peuvent voir dans le film (comme moi), n’est pas faite exprès. Enfin bref, en plus ma dédicace est jolie, comme vous pouvez voir en bas, dans ce tweet des Cinémas Aixois, oui, c’est mon dessin😀

A voir et à revoir