« Hooked on a feeling »

Cette chanson, et le générique, j’ai tenté de l’écouter tous les jours depuis février, mois de diffusion du générique, si je me rappelle bien. Pendant quinze jours, je pense avoir regardé le générique quotidiennement, puis de temps en temps, parce que bon, il ne faut pas abuser des bonnes choses. Les Gardiens de la Galaxie sont sortis la semaine dernière en France et j’ai attendu un petit peu avant de voir le film que j’attendais tant ! Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est un film Marvel, donc tiré de comics de super-héros dans lequel on voit comment se constitue une équipe de super-héros, avec cinq personnages que pourtant, presque tout à l’air d’opposer ! L’un d’entre eux, Peter Quill, vient de la Terre où il a été enlevé alors que sa mère venait tout juste de mourir d’une maladie grave. Enlevé pour des raisons obscures par une équipe d’extra-terrestres qui volent des choses, des resquilleurs. Au début du film, Peter tente de voler une orbe et rencontre assez vite Gamora, Drax, Rocket Racoon et Groot.

star-lord-guardians-of-the-galaxy-movie-1920x1080

Très vite, le film entre dans la catégorie des « bons films de super-héros » (dans l’autre se situe Hulk, le premier, un des premiers Batman, le deuxième Superman, bref…) puis dans celle des « très bons » (Avengers, Captain America 2). Bien équilibré, le film joue parfois avec le chronomètre mais possède quelques moments drôles et d’autres tristes ! J’ai beaucoup aimé parce que le film change des autres films de super-héros, ici, les super-héros n’ont pas de pouvoirs.

A voir et à revoir