le-passe-2

(Source : http://eastasia.fr/critiques/critique-de-le-passe-de-asghar-farhadi-cannes-2013/ )

Je préviens, cette critique sera courte. Comme la prochaine et celle encore d’après et celle encore d’après surement. Parce que bon, j’ai quatre films de retard dans mes critiques, bientôt cinq et j’ai envie d’écrire un article sur chacun d’entre eux. Très rapidement, j’aborde Le Passé, dernier film de Asghar Farhadi, présenté à Cannes cette année et qui a obtenu le prix d’interprétation féminine, pour Bérénice Bejo.

Alors, l’histoire c’est que Marie appelle son mari iranien, Ahmad, à venir en France pour officialiser leur divorce après quatre ans de séparation. En même temps, Marie galère à entretenir une relation digne de ce nom avec sa fille qui fuit le domicile familial hors les heures de repas et de dodo. Ahmad, il veut faire quelque chose, et, comme dirait Allociné : « Les efforts d’Ahmad pour tenter d’améliorer cette relation lèveront le voile sur un secret du passé. »

Bon, j’avais trouvé que le film aurait du s’appeler « Le Cul Entre Deux Chaises » au lieu du Passé parce que c’est ça tout le concept du film. Il ne se passe absolument rien, mis à part des gens qui crient, et je me suis embêtée plus qu’autre chose… Je ne vous le conseille absolument pas, mais alors pas du tout. Après, il faut savoir que j’aime les films où il se passe quelque chose, et que je n’accroche absolument pas aux tentatives psychologiques, comme ce film quoi. Allez plutôt voir Gatsby (la critique va arriver) !! D’ailleurs, même le fait que Tahar Rahim soit plutôt un beau gosse ne m’a pas assez distraite, c’est pour dire !