(Source: http://www.salon.com/2012/12/06/hyde_park_on_hudson_bill_murrays_lonely_horny_fdr/)

Je suis allée voir Week-end Royal. J’étais pas vraiment emballée mais il y avait pas grand chose qui correspondait à l’heure où on allait au cinéma et puis, sans avoir entendu une chronique sur le Mouv’ le matin même (le 27/02 ici). Critique qui descendait le film et je comprends pourquoi désormais. Donc si vous souhaitez voir le film sans lire une critique négative, passez votre chemin. Sinon, venez lire ce que j’ai à dire !

Alors, en français, déjà, le titre nous fait penser à une sorte de suite de ce merveilleux film qu’est Discours d’un Roi, car il nous suggère que l’histoire est celle de la rencontre entre Georges VI et Roosevelt qui déciderait de l’engagement des USA dans la seconde guerre mondiale, sujet sérieux en apparence. Sauf que non, non, non. Le film est une histoire « d’amour » entre Franklin et sa cousine au 5e ou 6e degré. Et foncièrement, on s’en tape un peu. On voit un peu Georges VI, qui est le seul personnage qui tient debout dans ce film mais bon…

Un film à ne pas voir car long, lourd, dont le seul intérêt reste les paysages et le soleil en cet hiver. Et encore, parce que le film contient un passage de nuit et c’est looooong. En somme, pour tout ceux qui, comme moi, pensent retrouver la même ambiance que dans Le Discours d’un Roi, n’allez pas voir ce film. Et j’ai beau aimer Bill Murray, le film est, si vous me le permettez, chiant. Et entraine tous les acteurs dans sa chute…

Publicités