Cinéma. Happiness Therapy.

(Source : http://www.theatlantic.com/entertainment/archive/2012/11/silver-linings-playbook-a-clear-headed-comedy-about-mental-illness/265327/)

Encore un film dont le titre est traduit de l’anglais à l’anglais et change complètement… Vous l’avez compris, j’en ai marre de voir Silver Linings Playbook traduit par Happiness Therapy… ou toute autre type de traduction de titre… M’enfin, vu que je vois tous les films en V.O, il faudrait que j’arrête de me plaindre, n’est-ce pas ? J’ai donc vu ce film qui a permis à Jennifer Lawrence d’obtenir l’Oscar de Meilleure Actrice cette année. Comme souvent désormais, je spoile le film dans la critique. Vous êtes prévenus ! 🙂

Je ne vous dévoilerais rien en vous disant que ce film est une comédie romantique dont la particularité est que les deux protagonistes ont… des troubles mentaux. Alors quand Allociné intègre le film dans le genre « comédie dramatique » j’ai des doutes… En regardant les autres figurants dans cette catégorie, je me dis que ce film n’a rien à y faire ! Du tout, du tout. Parce que Pat et Tiffany ont beau avoir des troubles mentaux, le film n’est en rien dramatique. Parce que tout est tourné en dérision. Dès que Pat ouvre la bouche, la salle explose de rire, ou presque. Et, bien que tout ne soit pas rose, ce film reste une comédie romantique et non dramatique parce que on sait que les deux vont finir ensemble dès qu’on a vu l’affiche du film !

M’enfin… Normalement j’apprécie ce genre de film mais là… Je me suis embêtée pendant la première moitié. J’ai trouvé le film mal enchainé, complètement chaotique et enchainant situations drôles sur situations de crise plutôt brutalement. Alors, depuis que j’ai des cours d’expression écrite et orale qui m’ont enseigné que, dans un livre, rien n’est laissé au hasard, je me dis qu’il doit en être de même pour ce film. Qu’il est chaotique car il traite de troubles mentaux et de dépression. Le film décolle à partir du moment où Pat et Tiffany se mettent à danser, le film devient plus agréable.

En ce qui concerne le jeu d’acteur, je n’ai pas trouvé Jennifer Lawrence exceptionnelle, dans le sens où, en voyant le film, je ne me suis pas dit : « Oh, elle mériterait bien un Oscar elle ! » (j’ai vu le film jeudi dernier, elle n’avait pas encore l’Oscar). Elle joue bien, c’est indéniable. Après, le fait que j’étais pas franchement de bonne humeur en allant au cinéma n’arrange surement pas ma perception du film, prenez en compte en lisant cette critique. Bradley Cooper, acteur beau-gosse révélé par The Hangover, est plutôt bon lui aussi. Je l’ai trouvé pas mal dans le rôle de Pat, qui pète continuellement un câble et qui change de comportement d’un instant à l’autre. Mon coup de coeur du film va à Jacki Weaver qui interprète la mère de Pat et que j’ai trouvé très bonne !

Un film pour se détendre, à mon avis plutôt agréable pour toute personne de bonne humeur (et ne préférant pas revoir Die Hard).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s